5° FESTIVAL D'ART CONTEMPORAIN  LAGORCE  3,6,7,8 JUIN 2008  
Soyons curieux... Que serait le monde sans les artistes ? Sans ce vent de conscience et de liberté ?
A Lagorce, depuis 5 ans nous ouvrons une parenthèse dans notre quotidien pour nous immerger dans le monde de l’art, de l’art d’aujourd’hui à travers une programmation contemporaine.

Depuis 5 ans, et avec la collaboration sensible des artistes, par cette parole non conventionnelle, nous nous ouvrons à ce souffle artistique et poétique pour nous amener toujours plus loin dans la découverte et bien au-delà, dans la réflexion…

Par un soucis d’accès pour tous à la culture, nous essayons chaque année de garantir le prix le plus bas pour ce festival et, cette année encore, nous poursuivons cette politique en vous proposant un pass de 10 à 15 euros ouvrant sur cette programmation audacieuse et surprenante.

Annie GOY la présidente


Au fil des années, l’idée de donner un second souffle à la programmation du festival s’est naturellement posée. L’équipe de programmation constituée pour l’édition 2008, constituée de six personnes, est une tentative de réponse. Autour de Pas d’Panique, trois artistes et un commissaire d’exposition sont venus compléter l’équipe initiale. Chacun connaît le festival pour s’y être fortement impliqué l’une des années précédentes et revient y développer sous une autre forme, sa vision de l’art contemporain. De cette communauté d’esprit, une certaine couleur se dégage de la programmation 2008.

Ainsi, la performance prend une importance particulière cette année, avec certains artistes qui ont marqué l’histoire de cette discipline. C’est du côté de l’art-action et de la poésie sonore des années 60 que nous sommes allés chercher dans cette pratique détonante, où le corps se décharge des carcans culturels.

Nombre d’oeuvres présentées envisagent un corps aux ramifications multiples, un corps immanquablement lié à son contexte, qu’il soit l’espace urbain, le paysage, les objets, les normes sociales, etc.

Ecouter ou composer avec les sons du village, ralentir à l’extrême le geste du danseur, se fondre dans le paysage, dans une baignoire, prêcher contre la mondialisation, etc.

L’exploration du son, avec l’ouverture des possibles que l’époque contemporaine a pu lui donner, est un autre axe présenté. La voix, le bruit, la percussion, l’impro ou l’enregistrement et le mixage sont des formes qui peuvent se côtoyer au sein même de la pratique d’un seul artiste.

L’engagement du public et des habitants de Lagorce est un ingrédient qu’on pourra également croiser au sein de plusieurs propositions artistiques. En effet, un tel festival, né d’une forte volonté des habitants à être les acteurs de la culture (plutôt que de simples consommateurs d’une culture formatée) est l’occasion d’inviter des artistes qui travaillent dans l’idée d’un art expérimental, participatif et non systématiquement producteur d’objets de consommation.

Pour pas d’panique, Annie GOY, Lucas GOY, Fabien PINAROLI, Thierry BOUTONNIER, Sylvie GARRAUD & FABRIKDELABESLOT
  EDITO ///        
Dans le cadre pittoresque du village de Lagorce, venez découvrir, chez l’habitant, le 5° festival d’art contemporain l’Art des Corps, les vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 juin 2008. Nous vous invitons particulièrement à venir passer les soirées du vendredi et du samedi jusqu’à minuit.
Lors de ces deux soirées, riches en spectacles, vous pourrez visiter les différentes expositions, regarder des films d’artistes, assister à de nombreux spectacles, participer aux tablées rencontres avec les artistes… dans une ambiance musicale à la fraîcheur des premières soirées de juin. Vous pourrez également vousrestaurer au « Cabaresto » où la tendance est à la cuisine de Grand Mère, aux dégustations de vins et démarches écologiques.
Vous êtes cordialement invités au vernissage du Festival, le vendredi à 18h, avant d’entamer la visite du festival à 19 h. Pour la découverte des expositions et du Festival, nous avons prévu des visites guidées qui partiront du point accueil toutes les deux heures (renseignez-vous à votre arrivée). Cette année, quelques spectacles sont en extérieur, dans les champs. Pensez à prendre votre paréo ou une couverture.